Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

2011, quelles perspectives pour l'immobilier angevin

Suite à plusieurs années de baisse continue des pourcentages de crédit, la tendance s’essoufflerait. La zone du Grand Ouest et la ville d’Angers suivent malheureusement la tendance et, jouant d’une grande popularité, en ressortent toujours plus compétitives.

Quelle est la conséquences des taux de crédits sur l’immobilier

Les courtiers immobiliers tentent effectivement de nous prouver le maintient des taux. En réalité on observe que les taux d’emprunt sur le long terme ont progressé courant Janvier de presque 0.06 point selon plusieurs sociétés de courtage immobilier.De plus, la progression de ce début d’année semblerait n’être qu’un avertissement des 0.8 à 0.15 point de plus envisagés sur la plupart des prêts. Le marché immobilier en subirait les conséquences et enrayer le regain de forme espéré et envisagé.

Angers et la région Ouest

Concernant la région Ouest, le début d’année s’est traduit par la stabilisation des coûts de l’ancien et la constance de la demande actuelle pour le marché du neuf. Les zones par la crise de l’immobilier sont majoritairement les villes de second rang et les habitations côtières.

Pour ce qui est de l’immobilier à Angers on constate différentes tendances. La ville connaît un regain du coût de l’immobilier ancien, bien qu’il ai accusé une baisse de 7% sur 2009-2010, le prix du mètre carré se situe maintenant à 2 200 euros. L’achat d’appartements à Angers reste le seul marchés profitant d’un réveil intéressant. Car les secteurs de la maison endurent encore une conjoncture difficile.

Le développement de la construction de logement en serait la cause. Cependant trop de secteur souffrent d’un déficit d’acheteur dans le neuf, et le neuf se développe. L’achat de maison sur Angers devient donc moins rémunérateur, à l’opposé, une diminution des loyers serait alors resentie. Et donc la location d’appartement à Angers, deviendrait plus rentable pour les locataires.

Nicolas Salaun de l’agence wemarketing Kelcible.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Camille - 803 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page