Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Virank, un site au sentimancho

Le concours SEO de l’année est lancé ! Celui-ci se veut particulièrement intéressant tant par les conditions imposées par son organisateur que par le mot-clé choisi.

Un terme qui ne viendra pas perturber l’éco-système de milliers d’entreprises qui s’activent pour être bien placées sur Google. Sentimancho est donc le nouveau sujet dont les référenceurs vont pouvoir discuter et se battre jusqu’au 31 octobre 2012.

Un concours pour tester de nouvelles techniques

Les référenceurs adorent les concours. Cela permet de tester des techniques diverses et parfois inexploitées. Certains vont jusqu’à innover pour tenter d’atteindre l’unique et seul objectif : la première place. N’en doutez pas, l’exercice est loin d’être simple.

Oui, certains sites seront habillés du plus simple appareil. D’autant que l’interdiction d’utiliser WordPress va rendre la tâche plus ardue pour trouver des templates ou créer le sien de A à Z. La technique pure va être mise à rude épreuve mais c’est ce qui fait le charme du concours SEO2012.

Parmis les concurrents qui ont mis en ligne leur site - basé sur un nom de domaine neuf - il y a un petit vendéen qui s’est illustré en proposant un visuel attrayant habillant un contenu dont l’humour est sa marque de fabrique. Ce site, c’est Virank.fr. Et comme c’est l’anniversaire de son webmaster, il mérite un petit cadeau pour lui transmettre mes sentimancho.

Virank dope le sentimanchoQu’est-ce que c’est le virank ?

Ne vous méprenez pas, il ne s’agit d’un site dédié aux cyclistes, bien que la Vendée soit une région agréable pour se muscler les jambes en respirant l’air iodé.

Non, le Virank est incide qui permet de juger de la qualité d’un site Internet. Autant vous dire que Google et consorts peuvent retourner à leurs chères études avec leur PageRank, AlexaRank et MozRank.

Quel rapport avec le sentimancho ?

Oh ça, vous allez le découvrir dans les prochains jours. C’est un expert de l’automatisation. Celle qui lui permet de gérer son entreprise et qu’il rêve d’intégrer au CAC40 mais aussi dans l’écriture de contenus.

Composé de plus de 200 personnes, Virank va mettre à mal les référenceurs esseulés qui vont devoir travailler 48 heures par jour pour essayer de combler leur retard, je dirais même les longues lignes droites d’autoroute qui les séparent de l’île de Noirmoutier. Et apprendre aussi à nager pour ne pas couler dès les premiers tangages de leur barques en plomb.

A n’en pas douter, les Nespresso et autres Senseo vont tourner à plein régime. Pendant ce temps là, il continuera de boire son lait-fraise un oeil sur le data center du concours, l’autre sur Boursorama.

Bonne chance à tous les participants pour la seconde place. Et profitez de la vidéo pour vous détendre avant le combat des chefs. :)

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Camille - 700 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page