Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Etat de l’économie espagnole

L'économie espagnole est en berne depuis la crise de 2008. Ce pays est l'une des plus grandes victimes de la crise financière.

A la base l'Espagne est un pays qui est économiquement fragile. Même si elle représente l'une des puissances économiques de l'Union Européenne, elle a des points faibles. Sur la base des dernières années, l'Espagne présentait une croissance de PIB assez modeste fluctuant autour des 3%.

Un des piliers de l'économie espagnol est l'immobilier. Ce marché est l'un des secteurs fournissant le plus d'emploi en Espagne et c'est principalement cette caractéristique qui a causé sa vulnérabilité lors de la crise financière. D'après les chiffres de l'institut national de statistique espagnol, le prix du mètre carré en Espagne a doublé prenant près de 100% entre 2003 et 2007.

Ce marché étant nourri à la fois par la demande intérieure forte mais également par les acheteurs internationaux comme les anglais, les hollandais, les russes, les néerlandais. Ce secteur était source d'emploi et dynamisait l'économie espagnole : l'investissement des promoteurs immobiliers, les agents immobiliers, le secteur du tourisme, les banques espagnoles. Mais tout cela basé sur une bulle spéculative.

En 2008, lors du début de la crise financière des subprimes, l'économie mondiale a été affectée touchant de nombreux pays et l'économie mondiale. L'assèchement des liquidités dans le secteur financier a provoqué une hausse des taux d'intérêt et des difficultés de financement. L'économie a ralenti, affectant en Espagne les investisseurs domestiques mais aussi étrangers.

Finalement, la bulle du marché immobilier éclate. Alors qu'en septembre 2005 presque 185 000 crédits immobiliers espagnols sont accordés, en septembre 2010 l'octroi de crédit sur le mois atteint à peine 80 000 crédits. En Espagne de nombreux secteurs de l'économie sont atteints. Le secteur de l'immobilier est gravement touché, emportant avec lui tous les autres secteurs liés directement ou indirectement. Alors qu'en 2007 sont PIB atteins près de 4%, il est évalué en 2010 à -4%. Sur le plan de l'emploi, il passe de 8% en 2007 à plus de 20% en 2010.

En 2011, l'Espagne est encore très affaiblie avec un taux de chômage qui peine à diminuer et des problèmes liés à la dette souveraine.

Pour plus d'information sur le financier immobilier à l'étranger : www.credit-international.com

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Camille - 434 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page