Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Tour de magie au Luxembourg

Début du spectacle

Ayant appris qu’un gala magique était organisé au Luxembourg, c’est sans hésitation que l’on a décidé de profiter de l’occasion d’y assister car de passage dans cette région. Voici une manifestation magique qui s’annonce bien.

C’est dans une jolie petite station thermale que s’est déroulé le spectacle avec le concours de jeunes magiciens.

Première partie des tours

A 21 heures, nous étions donc dans la salle des fêtes de l’établissement thermal et voici, chers lecteurs, ce que vous attendez avec impatience, le compte rendu :

La première partie ne comprenait que deux numéros, un jeune amateur belge en tenue sportive olympique très élégante présenta avec distinction les anneaux chinois de grandes dimensions, numéro qui gagnerait à être plus court puis il s’amusa à faire apparaître un foulard pour ensuite commencer une longue routine.

Deuxième partie des tours

En deuxième partie, débuta un artiste professionnel qui nous fait apprécier son numéro muet:

  • Tour avec bougie
  • Sac à l’œuf en filet
  • Corde coupée
  • Foulards noués
  • Journal déchiré
  • Tour de boules

En bref c’était un bon numéro classique.

Il avait un numéro très désordonné qui demande encore un sérieux rodage avec le découpage de papier, bougies " excelsior " et les ampoule qui changent de couleur. Il poursuivit avec une teinture dans la boîte de lessive, puis un interminable déballage d’une caisse. Il intervient souvent également en tant que magicien à Lyon.

C’est encore le premier magicien que nous revoyons cette fois, en smoking qui sous le pseudonyme de Vickor présente la canne éclipsée, un tour avec une bougie puis la corde qui s’allonge avec quelques fantaisies de nœuds. Le public verra le voyage de foulard dans un cornet de papier.

Le boniment demande à être mieux étudié, les tours à être plus enlevés.

Final du spectacle

En finale, un très bon numéro. Cet artiste, très à l’aise sur la scène exécute les cubes et les 6 cartes en cartes géantes, ainsi que la timbale aux confetti. Mais pourquoi en habit porte-t-il un turban et des boucles d’oreilles à l’instar d’un prince hindou, alors qu’il présente son numéro en parlant correctement français.

Le spectacle était présenté par un amateur de magie qui avec assurance, fit entre chaque numéro quelques trucs comme faire deviner une carte pour pallier au manque de rideau et permettre l’installation du matériel des artistes.

Que dire de ce gala ? Certainement, les Luxembourgeois qui comme nous ne sont pas saturés de spectacles magiques l’auront trouvé bien et auront appris à mieux connaître cet art.

C’est, comme toujours, en toute impartialité que nous formulons ces critiques, espérant que ceux à qui elles s’adressent en feront leur profit.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Pascal - 504 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page