Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

L'univers japonais du thé

Dans l’empire du soleil levant, autrement dit au Japon pour ceux qui ne connaîtraient pas cette périphrase, il y a bien des choses à voir, à faire, à vivre, à découvrir, mais aussi à déguster.

Sur le plan des productions culturelles et audiovisuelles, tout le monde connaît les mangas. La spécialité culinaire japonaise la plus connue est évidemment le sushi et ses dérivés. Mais on connaît moins les thés du Japon, étrangement.

Ceux-ci peuvent se classer en quatre catégories :

  • Le sencha, variété incontournable dans la mesure où elle est la plus courante ; elle représente les trois quarts de la production japonaise de thé. On dit de ce thé qu’il est végétal.
  • Le thé bancha est en fait un sencha de moins bonne qualité. On utilise des feuilles de sencha qui ont été récoltées tardivement pour le produire. Plus pauvre en vitamine C que le sencha, il compense cette lacune par des vertus antioxydantes plus élevées.
  • On appelle genmaïcha un thé constitué de thé bancha que l’on a mélangé avec des grains de riz préalablement grillés. Rafraîchissant et relaxant, il a un arrière goût de noisette et les japonais aiment aussi le consommer glacé.
  • Enfin, le matcha est une poudre obtenue à partir de la mouture de thé vert. Riche en fibres et en vitamines, il se rapproche presque d’un produit de beauté ou de santé. Ce thé, qui se prépare d’une façon très particulière, est aussi utilisé en cuisine.

Tous ces thés, on peut les retrouver et les commander grâce aux Cafés Marc.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Ludovic - 517 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page