Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Assurance décès : pour qui et pour quoi ?

L’assurance solde restant dû s’adresse aux personnes qui souscrivent un crédit, afin de protéger les bénéficiaires si un décès survenait avant la fin du remboursement du capital emprunté. L’assurance solde restant du permet de faire bénéficier à ses proches d’un capital décroissant dans le cadre d’un décès durant le crédit.

On peut aussi utiliser l’assurance solde restant dû comme une garantie pour un emprunt à plus ou moins long terme. Dans ce cas, c’est l’organisme prêteur qui est désigné comme bénéficiaire de ce capital.

Le capital restant dû, en cas de décès

Pour le cas particulier où l’emprunt est contracté par plusieurs personnes, l’assurance pour un décès ne souscrira que les parts de la personne décédée. Pourtant, il peut être assez intéressant que tous les emprunteurs prennent cette assurance pour que le courtier d’assurance rembourse la totalité du restant dû, en cas de décès.

Ainsi, ce type de police d’assurance est surtout souscrit quand une personne s’engage dans des emprunts assez lourds, et qu’elle craint que ses héritiers ne puissent pas rembourser le montant de la dette si son décès subvenait.

Pour une compagnie d’assurance, comme Cardif, cette souscription est considérée comme une sorte d’assurance vie mais durant une durée limitée dans le temps. En ce qui concerne les primes, elles peuvent être payées en une seule fois, ou encore en plusieurs tranches annuelles.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Hervé - 455 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page