Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Planifier sa préparation au concours d'aide-soignant

Le concours d’aide-soignant se déroule en deux examens, un écrit, pour l’admissibilité, et un oral pour l’admission définitive en I.F.A.S.

De nombreuses possibilités pour passer le concours

Il existe en France cent-quarante-cinq I.F.A.S. , plus une centaine d’établissements, privés ou publics, qui dispensent une formation pour devenir aide-soignant. Cette formation est très prisée : c’est une des rares formations médicales accessibles aux non-bacheliers (le concours correspond à un niveau brevet, troisième des collèges), elle permet une entrée rapide dans la vie active, et une belle évolution de carrière. En effet, si on en a le courage, par le biais de la validation des connaissances et des équivalences, on peut, après quelques années de carrière, poursuivre vers une formation d’infirmier.

Chaque école organise son propre concours. Les dates des différents concours sont largement étalées dans le temps, les inscriptions se font en ce moment. Certains instituts ont déjà terminé les inscriptions, les plus tardifs les fermeront au cours du premier trimestre 2014.

Cette multiplicité des concours est une chance : elle permet de postuler plusieurs fois, à différents endroits, et d’augmenter ses chances d’être pris. Elle permet aussi de trouver une formation dont les dates conviennent, lorsqu’on est déjà dans la vie active. Car évidemment, les dates de début de formation sont aussi variées que les dates de concours.

Bien se préparer au concours

La préparation au concours d’aide-soignant doit porter sur quatre points principaux :

  • les connaissances théoriques nécessaires (biologie humaine, hygiène, mathématiques de base)
  • la capacité d’analyse et de synthèse d’un texte
  • l’aisance à l’oral, pour la seconde épreuve
  • le suivi de l’actualité "sanitaire et sociale", objet des deux épreuves

Des livres d’annales des sujets d’examen existent, ainsi que des supports plus complet, avec vidéo. Ils sont très utiles quand on décide de présenter seul le concours, sans passer par une école préparatoire. MedicActu a sélectionné les meilleurs pour la préparation du concours de 2014.

Il existe aussi de nombreuses vidéos sur YouTube : généralement mises en ligne par des organismes de formation, elles donnent aussi des informations importantes pour la préparation de l’examen.

Préparer l’après-concours

Paradoxalement, il faut aussi préparer l’après-concours, bien avant de savoir si on est admis ou pas.

Lors de l’entretien oral, le jury cherche souvent à savoir si le candidat a bien considéré cet aspect, si il a par exemple, prévu le financement de sa formation, la recherche d’un logement quand il n’habite pas dans la ville, si il a une vision claire de ce qui l’attend professionnellement.

Le jury pose ces questions car un candidat insuffisamment préparé pourrait échouer en cours de formation, obligé par exemple, d’arrêter, faute de ressources.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Caroline - 488 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page