Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Habemus Papam

L’élection du Pape François est originale, pour deux raisons.

C’était, tout d’abord, la première fois qu’un pape était élu alors que son prédécesseur était encore vivant et avait démisssionné (autrefois, dans les temps anciens, il y a eu des cas de papes déposés, mais jamais une transition douce et organisée comme entre Benoit XVI et François).

La deuxième, c’est qu’il est rare qu’un Pape prenne un nouveau nom. Et celui-ci, qui fait référence à deux grands hommes d’église, fondateurs de deux congrégations aussi différentes que possibles, les jésuites et les franciscains, est riche d’implications.

Un nouveau Pape dans un monde ancien

Le Pape François cherche sans doute à être un rénovateur, tout en se rattachant aux traditions de l’église. Jésuite, ami des pauvres, originaire d’un pays non européen qui a traversé de grandes crises, le pape a cherché, dès son élection, a marquer une nouvelle orientation.

Il insiste autant sur la lutte contre la pauvreté que sur le dialogue entre les religions. Il a été partisan de l’union civile pour les homosexuels.

Mais des doutes planent aussi sur ses actions : les reproches qui lui ont été faits, d’avoir collaboré avec la dictature argentine, sont-ils justifiés, ou le fait d’une campagne de presse dans le cadre de son bras de fer avec Kristina Kirchner ?

Pour en savoir plus sur le Pape François, et découvrir peu à peu sa personnalité, rendez vous sur Habemus-papam

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Hervé - 587 lectures
Site Internet : http://habemus-papam.fr/

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page