Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Bois de chauffage et qualité de l'air

L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie) a publié les résultats d’une étude sur la qualité de l’air en France. Cette étude réalisée en partenariat avec le CNRS démontre que le chauffage au bois a bien des incidences sur la qualité de l’air, mais qu’elles peuvent être réduites par de bonnes pratiques.

Le bois de chauffage est entrain de redevenir une énergie à la mode. A la fois renouvelable et écologique, cette énergie plait aux foyers Français en grande partie pour son coût très faible. Cependant de bonnes pratiques doivent être rappelées :

Le bois de chauffage consommé doit être propre et sec

Par propre, il faut comprendre non enduit de substances nocives. C’est le cas du bois récupéré sur des chantiers ou encore des palettes, cagettes de bois.

Achetez votre bois de chauffage chez des professionnels. Un professionnel est à même de vous garantir une sélection rigoureuse des essences de bois et un taux d’humidité inférieur à 20 %. Ces garanties sont indispensables pour une bonne combustion de votre bois de chauffage.

Votre appareil doit être performant

Pour cela référez-vous au label Flamme Verte, qui classe les appareils de chauffage au bois en fonction de leur performance. Une étoile, votre appareil est peu performant. Cinq étoiles, vous avez l’un des appareils les plus performant et donc les moins polluants.

Une bonne combustion de votre bois de chauffage, vous permet d’éviter de rejeter en masse des particules nocives pour la santé, dans l’atmosphère.

En respectant ces quelques conseils, vous pourrez vous chauffer au bois tout en respectant la qualité de l’air.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Julie - 593 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page