Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Différences entre les lobbies en France et en Belgique

Une même activité peut néanmoins s’avérer différente dans son exercice lorsqu’elle est pratiquée dans des pays différents qui ne possèdent pas les mêmes règles. De plus, la Belgique est le lieu où de grands projets sont partagés pour élaborer par la suite une ligne de conduite au niveau européen et le lobbying sera donc différent que celui effectué au niveau d’un seul pays.

La législation européenne

Bruxelles est le lieu privilégié de toutes les décisions impliquant l’ensemble de l’Union Européenne. Les enjeux sont nombreux entre l’énergie, l’environnement, l’agriculture, les finances européennes et bien d’autres domaines pour lesquels les groupes d’intérêt vont chercher à faire entendre leur avis et va alors concerner chaque état membre.

Cependant, l’ensemble des normes européennes qui doivent être établies nécessitent une expertise pour divers domaines dont les politiciens ne sont pas toujours suffisamment informés s’il ne s’agit pas de leur spécialité. Le lobbying détient donc une place centrale dans ce processus car elle va alors influer sur la prise de décision finale en fonction des groupes d’intérêts qu’elle défend.

La législation européenne est donc pleinement empreinte d’activités lobbyistes en tout genre qui vont être à Bruxelles d’autant plus importants et influenceurs que les enjeux sont grands tant au niveau européen qu’international. Cette activité répond ici à un besoin indispensable de la part de la Commission européenne.

Une réglementation faible

Compte tenu des caractéristiques précitées, les activités de lobbying semblent prendre une grande place dans la vie politique et dans les décisions sans qu’une réglementation correspondante soit élaborée. En effet, en France, un cadre tend à se construire autour de ses groupes d’influence afin que toute décision puisse rester la plus objective possible.

Certains membres de la Commission européenne soulève en effet le problème de la transparence de certains organismes et réclame donc qu’un certain nombre de mesures soient prises afin de toujours défendre l’intérêt du peuple et de la démocratie européenne.

Le pouvoir actuel des différentes agences de lobbying semble aujourd’hui beaucoup trop important en Belgique et pourrait porter préjudice à l’ensemble de l’Union en prenant des décisions qui conviennent à un groupe d’intérêt en particulier mais ne conviennent pas au peuple ou ont des répercussions trop importantes sur certains secteurs d’activités. Nombreux sont alors ceux qui alertent sur la nécessité de rester informés mais de prendre des décisions qui semblent juste au regard de l’intérêt collectif.

Si vous souhaitez approfondir le sujet, il vous est possible de consulter le site d’APC ou bien de suivre l’évènement BFM Awards qui aura lieu prochainement.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Julie - 454 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page