Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Augmentation mammaire, le Dr Marsili de Paris nous en dit plus !

Avant l’intervention d’augmentation mammaire

Informez le chirurgien de tout traitement médicamenteux (notamment corticostéroïdes, contraceptifs, antihypertenseurs, cardioactifs, anticoagulants, hypoglycémiants, antibiotiques, tranquillisants, somnifères, etc.).

Arrêter les médicaments contenant de l’acide acétylsalicylique (par exemple Alka Seltzer, Ascriptin, Aspirine, Bufferin, Cemerit, Vivin C, etc.) au moins une semaine avant le début du traitement. Arrêter de fumer au moins une semaine avant l’intervention. Signaler immédiatement l’apparition de rhumes, de maux de gorge, de toux, de maladies de la peau.

Prendre un bain nettoyant complet ; enlever le vernis des ongles des mains et des pieds, ne pas porter de crèmes ou d’huiles corporelles. Ne pas manger après minuit ; les liquides clairs (thé, eau) peuvent être pris jusqu’à 6 heures avant l’opération. Prévoir la présence d’un chaperon pendant la période post-opératoire, ce qui peut être utile, mais pas indispensable. Se procurer un soutien-gorge en tissu élastique, d’une taille adaptée au nouveau volume mammaire.

Après l’opération à Paris

Augmentation mammaire à Paris

Lorsque vous sortez de l’hôpital après votre augmentation mammaire à Paris, demandez à une voiture de vous raccompagner chez vous. Essayez de ne pas utiliser vos muscles pectoraux et ne forcez donc pas sur vos bras pour vous lever du lit. Ne fumez pas pendant au moins deux jours, afin d’éviter la toux et d’éventuels saignements. Une reprise prudente de l’activité sexuelle est autorisée pendant au moins sept jours.

Pendant au moins deux semaines, ne faites pas de grands mouvements avec les bras et ne soulevez pas de poids. Les activités sportives peuvent être reprises après environ un mois.Pendant au moins un mois, évitez l’exposition directe au soleil ou à la chaleur intense (sauna, lampe UVA, etc.) et ne dormez pas sur le ventre. Une douche nettoyante n’est possible qu’après l’ablation des points de suture.

Augmentation mammaire à 40 ans

Le processus de vieillissement, les grossesses et l’allaitement peuvent avoir eu un effet négatif sur la fermeté des seins, c’est pourquoi de plus en plus de femmes après 40 ans décident de recourir à la chirurgie d’augmentation mammaire, parce qu’elles ont le désir de retrouver une nouvelle féminité.
Avant de procéder à une augmentation mammaire à l’âge de 40 ans, il convient de prendre en compte les aspects qui peuvent influencer l’opération citons :

La résistance de la peau :

la peau n’est plus aussi résistante et élastique qu’auparavant. Un implant mammaire peut être nécessaire pour éviter le risque d’affaissement avec le temps, et le chirurgien peut donc déconseiller le lipofilling du sein, mais chaque cas doit être évalué individuellement.

Le type de prothèse :

Un implant trop grand peut augmenter le risque d’affaissement et de ptose avec le temps.

Stabilité du poids corporel :

Le fait d’avoir déjà eu des enfants peut aider car le poids est maintenant stabilisé et vous ne subirez pas de changements importants, mais après 40 ans, des changements dans l’équilibre hormonal peuvent survenir et entraîner des fluctuations de poids plus facilement, ce qui peut également avoir un impact sur le résultat à long terme.

Stabilité du mode de vie :

Il est important d’avoir des habitudes bien établies en termes d’alimentation et d’activité physique.

Cependant, de nombreuses femmes demandent une augmentation mammaire après une grossesse,
si l’on considère que la tranche d’âge est comprise entre 35 et 45 ans, cela est rassurant car il n’y a pas de risque de subir des changements révolutionnaires de son physique.

L’augmentation mammaire à 40 ans a aussi ses avantages :

Il est plus facile de maintenir le résultat que si l’on a 20 ans ; Contrairement aux femmes de 20 ans, le degré de maturité personnelle et émotionnelle atteint à 40 ans peut faire toute la différence : les femmes de 40 ans sont équilibrées, satisfaites et épanouies et savent ce qu’elles veulent ; À 40 ans, les femmes ont davantage conscience que "plus beau, c’est plus naturel et plus proportionné" ; Le volume et les tissus mammaires sont stables, ce qui peut influencer positivement le résultat final de l’augmentation mammaire.

La probabilité d’obtenir un résultat conforme aux souhaits d’une femme qui choisit cette opération à 40 ans est donc élevée, à condition qu’elle s’en remette à un chirurgien spécialisé, seul capable de conseiller et d’orienter la patiente vers le meilleur choix.

Procédure chirurgicale

L’opération d’augmentation mammaire avec hospitalisation de jour est réalisée sous anesthésie générale. Une petite incision dans le contour inférieur de l’aréole d’environ 5 cm ou dans le sillon sous-mammaire servira de voie d’accès pour l’introduction de la prothèse dans la poche créée sous la glande (sous-glandulaire) ou sous le muscle grand pectoral (sous-musculaire) à l’intérieur de laquelle la prothèse sera insérée. L’intervention dure environ une heure et demie à deux heures.

Après la mise en place des implants, la symétrie du sein est évaluée, deux drains aspirants sont placés pour éliminer toute accumulation de sérum ou de sang postopératoire, et les incisions sont suturées. Les cicatrices seront placées soit en périaréolaire, soit en sous-mammaire, en fonction de la voie d’accès utilisée.

A la fin de l’opération d’augmentation mammaire, un pansement compressif sera réalisé et un soutien-gorge spécifique, particulièrement contraignant, sera confectionné.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Julie - 84 lectures

Coordonnées & contact

Docteur Ricccardo Marsili
29 rue Boissière
75016 Paris
Tél. : 06 69 31 76 70

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page