Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Comment préparer son ainé(e) à la venue d'un petit frère ou une petite soeur ?

Vous attendez votre deuxième ou troisième enfant et vous souhaitez préparer votre aîné(e) à la venue d’un petit frère ou d’une petite soeœur au sein du foyer ? De l’annonce de la grossesse à l’envoi des faire part de naissance, voici quelques conseils pour préparer au mieux votre enfant à l’arrivé du nouveau-né.

Préparez le terrain

Vous l’aurez déjà compris, l’arrivée d’un nouvel enfant ne s’envisage plus à deux mais avec le grand-frère ou la grande sœoeur. Premier conseil : faites participer l’enfant à votre grossesse en lui annonçant la grande nouvelle, sans attendre que votre ventre soit trop arrondi ! "Nous avons une bonne nouvelle à t’annoncer", pourrait constituer une excellente entrée en matière. Montrez-lui une échographie et expliquez-lui que c’est une photo du bébé dans le ventre.

Lisez-lui des livres à ce sujet. Au cours de la grossesse, parlez-lui régulièrement de l’arrivée de bébé. Ensuite, donnez-lui des repères dans le temps en situant l’accouchement par rapport à un évènement qu’il connait (Noël, Pâques, vacances scolaires...). L’enfant aura le temps de se préparer à ce grand changement au sein de la famille.

Pas facile de devenir grand frère ou grande sœoeur

Faites participer votre aîné(e) aux différents préparatifs en l’impliquant dans les décisions prises pour le bébé, comme le choix des vêtements ou la couleur de la chambre. Emmenez-le faire du shopping pour le bébé. Faites-le rencontrer d’autres nouveau-nés pour le familiariser avec l’idée d’accueillir un petit frère ou une petite sœur.

D’une manière générale, l’arrivée du bébé va constituer un grand bouleversement dans la vie de votre enfant et peut engendrer des jalousies. Désormais, il ne sera plus le centre du monde. Expliquez-lui alors qu’il sera pour toujours le plus grand ou la plus grande. Valorisez son autonomie par rapport à la dépendance du bébé et dites-lui que vous comptez sur lui pour veiller sur son petit frère ou sa petite soeœur. La fierté de devenir l’aîné(e) prendra alors vite le dessus !

Une fois l’accouchement passé, profitez de la maternité pour faire les présentations et lui dédier un instant privilégié pour qu’il découvre le bébé. Et parce qu’un contact physique vaut mieux que de longs discours, permettez-lui de le toucher quelques instants. De retour de la maternité, organisez-vous pour qu’il soit à la maison pour accueillir le bébé.

Enfin, laissez votre aîné(e) annoncer la bonne nouvelle à votre entourage grâce à des modèles de faire part de naissance Frère et Soeur.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Sophie - 374 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page