Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Faut-il adhérer au statut autoentrepreneur ?

Crée il y a trois ans, le statut autoentrepreneur permet à diverses catégories de personnes, d’avoir une activité tout en travaillant dans la légalité. Par exemple, un étudiant qui souhaite développer son talent en freelance peut le faire sans avoir à ouvrir une "vraie entreprise" et à se casser la tête dans les formulaires administratifs.

Le statut autoentrepreneur vient justement faciliter ces démarches, du moins c’est le message que tente de véhiculer le gouvernement, car dans la pratique, les concepteurs des sites n’ont pas du tout pensé à simplifier la vie des internautes.

Des sites peu clairs

Au lieu d’avoir une seule et même plateforme où tout est clairement indiqué, les éditeurs évoquent plusieurs informations complexes à comprendre pour un simple débutant, ce qui ne l’encourage pas à se déclarer en autoentrepreneur. Le peu de clarté sur les sites officiels à donné naissance à des dizaines de sites sur le sujet (aucun d’entre eux n’utilise des termes accessibles pour le grand public).

Des avantages mais également des inconvénients

Le statut présente donc les avantages qu’il est facile à gérer ou plutôt qu’il n’y a pas toute la lourdeur des entreprises classiques. L’un des gros inconvénients de ce statut est qu’il est impossible de déduire les charges.

Autrement dit, si vous investissez 600 euros pour générer 1 000 euros et qu’il n’y a pas d’intérêt de type amélioration d’image ou autre, autant ne pas travailler. Pour autant, le statut auto entrepreneur continue de séduire pas mal de français comme le présente cet article du Figaro.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Ludovic - 500 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page