Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

La géologie aide à comprendre les fossiles

Les fossiles sont des vestiges d’êtres vivants, animaux ou plantes, par exemple, qui ont vécu il y a fort longtemps et dont une partie ou la totalité des organismes ont été préservés à travers le temps après avoir subi un ensemble complexe et varié de processus physiques et chimiques qui a transformé ces organismes en roche.

Cette roche peut, selon les cas très variables et différents d’un fossile à l’autre, être de la craie, du silex, de la calcédoine, de la silice, du charbon, du grès, du schiste, etc. Un fossile peut avoir 30 ou 40.000 ans comme 500 millions d’année ou plus, les plus vieux fossiles connus ou traces d’existence de vie sur Terre semble avoir 2,5 milliards d’années.

Un fossile peut être un insecte figé dans de l’ambre, une dent de mammouth, un os de dinosaure, une feuille de fougère en charbon, un tronc d’arbre fossilisé en agate, un oursin en craie, comme on en trouve en France en Normandie et dans le Pas de Calais, une ammonite en calcaire, il y en a en Charente, etc. Un fossile peut faire quelques millimètres ou même moins, on parle alors de micro-fossiles, ou faire plusieurs dizaines de mètres de longueur, et peser plusieurs tonnes, par exemple lorsqu’il s’agit d’un squelette fossilisé de Tyrannosaurus rex.

Ammonite fossile.Si vous souhaitez en savoir plus sur les fossiles, poser des questions, le forum Géoforum offre un espace d’échange dédié aux fossiles et à la paléontologie, où il est possible de voir et de publier des photos.

Pour pouvoir interpréter ces fossiles, en tirer des informations, il faut faire appel à une science qui se nomme la géologie. La géologie est l’étude de la Terre et des terrains qui la compose, aussi bien en surface que dans son intérieur. Le scientifique qui fait de la recherche dans cette science s’appelle le géologue.

Cette science comporte des sous catégories, comme la minéralogie qui étudie les minéraux, la paléontologie qui étudie les fossiles, la volcanologie qui étudie les volcans, ou encore la pétrologie qui étudie les roches. Cette science est relativement jeune, elle s’est développée vers le XVII ème siècle, mais finalement n’a pu vraiment progresser qu’au XXème siècle, après le développement d’autres sciences, comme la physique ou la chimie.

Comme la géologie permet de dater les différents types de roche, de dater les couches de terrains, lorsqu’on trouve un fossile dans une roche donnée ou une couche géologique donnée, on connait l’âge du fossile.

On date les couches de terrain en partant du principe que la plus jeune est en surface, et que plus on descend, plus les couches sont anciennes. Bien évidemment, cette explication est grossière, mais l’idée de ce type de datation, appelée relative, est bien là. Il est possible de discuter avec des géologues de ces questions de géologie sur le site web Géoforum. Il existe aussi une datation bien plus précise, totalement objective. Elle consiste à étudier les éléments radioactifs des roches qui contiennent les fossiles, ou la roche des fossiles même, et d’en déduire leurs âges. Cette datation est appelée absolue, car l’âge obtenu est alors indiscutable car issu d’une mesure physique.

Gastéropode fossilisé.Pour voir des fossiles, il existe en France et en Europe de nombreux musées. Le musée national d’Histoire naturelle à Paris, au jardin de plantes, expose un squelette complet de mammouth, des os de dinosaures, dont ceux du Compsognathus de Canjuers ou du sauropode de Damparis, des ammonites, des trilobites et autres fossiles.

On peut y voir le squelette d’un crocodile nommé Sarcosuchus. Il y a aussi des fossiles aux Musées d’Histoire naturelle de Toulouse, de Grenoble, du Mans, de Rennes et de Lille, dans le Nord, riche en fossiles houillers issus des mines de charbon qui ont existé dans la région. On peut y voir des calamines, des sigillaires, des lépidodendrons, des annularias, des stigmarias, et autres fougères carbonifères.

Il existe des musées spécialisés dans les dinosaures comme à Espéraza dans l’Aude ou à Mèze, celui de Saint-Dizier montre un Iguanodon et celui de Lons-le-Saunier un Plateosaurus. A Aix, on peut admirer des œufs de dinosaures provenant de divers sites paléontologiques de Provence. Il est possible de trouver une liste des musées de fossiles et de géologie dans le site Internet Géoforum.

Il existe aussi sur Internet de multiples sites de photos de fossiles et de sites géologiques, un bon moyen de voir de belles et curieuses choses sans voyager. Cela permet aussi d’apprendre à identifier les fossiles, à force d’en voir, on peut mettre un nom assez facilement sur les fossiles les plus courant, ou ceux que l’on trouve en France.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Julie - 1350 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page