Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Des balles d’algues et des écrevisses en aquarium

Lorsque des crevettes sont insérées dans un aquarium d'eau douce, il est utile de leur fournir un substrat et un support valables pour leur bien être. C'est le rôle de la seule algue qu'on introduit volontairement dans un aquarium sain; cette algue est appelée communément "algue balle" et il s'agit de l'espèce Cladophora aegagropila var. linnaei dont certains voudraient que son véritable taxon soit Aegagropila linnaei . Ce débat n'intéresse guère les amateurs et on se contentera de la nommer comme algue à crevettes.

Mais il faut bien considérer que cette convient bien pour de nombreuses espèces et n'est, bien sûr, pas réservée aux crevettes; ainsi, elle fera l'affaire d'une écrevisse comme Atya gabonensis. Sa couleur bleu reste un must en aquarium, surtout que son caractère reste appréciable pour les autres habitants. Rappelons que la plupart des écrevisses sont de redoutables chasseuses, des presque super-prédateurs et qu'il est souvent des les associer à des poissons, et surtout pas à d'autres invertébrés, en particulier les escargots qu'elles aiment bien trop...

En parlant d'escargot, le saviez-vous? Il existe un escargot tout à fait spécial puisque son régime alimentaire le destine à manger... d'autres escargots. Ainsi, Anentome helena est qualifié de molluscivore et c'est bien ce qui agréable avec cette espèce lorsque l'aquarium se trouve envahi de planorbes, de vortex, etc., tout un ensemble de petits escargots pas très utiles qui se mettent quelquefois à pulluler sans contrôle. Un éradicateur est alors le bienvenu.

Et pour continuer le peuplement d'un aquarium en restant dans des couleurs chatoyantes, on pensera au joli Colisa lalia dont la particularité est de construire un nid de bulle à la surface de l'eau pour se reproduire; en effet, ce poisson chatoyant appartient à un groupe dit de Labyrinthidés. Ces poissons ont un organe leur donnant la possibilité de respirer l'air atmosphérique. Si on veut compléter une population avec des écrevisses, on évitera d'introduire des poisons de fond comme ce très apprécié Corydoras julii.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Sophie - 706 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page