Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

Quelle conduite adopter en hiver en voiture ?

Il est nécessaire de se préparer aux conditions de conduite hivernale, à fortiori en zone montagneuse mais également en ville. Le pneu neige, le liquide antigel associé au fluide lave-glace et la raclette doivent intégrer votre équipement de base. Il convient aussi de se renseigner sur les conditions météorologiques avant de prendre la route.

Conduite en hiver

Les signes d’une route présentant une moins bonne adhérence doivent vous alerter. Votre conduite doit immédiatement s’adapter, votre vigilance et votre sens de l’anticipation doivent être en éveil. Ralentissez et respectez les distances de sécurité entre véhicules afin d’éviter un freinage brusque avec un équipement pneumatique peu adapté aux revêtements verglacés.

Évitez les coups de volants trop violents. Veillez aussi à votre équipement corporel. Évitez les vêtements qui entravent vos gestes. Prévoyez deux paires de chaussures, une légère et souple pour la conduite, les secondes plus épaisses pour la circulation à pied. Prévoyez quelques denrées toujours appréciables en cas de blocages ou d’embouteillages.

Chausser son pneu hivernal

A partir d’une température de 7 degrés installée, la gomme d’un pneu classique durcit et perd en adhérence. Chaque automobiliste doit donc équiper sa voiture de pneus d’hiver. Si la route est vraiment enneigée, malgré une compétence de pilote chevronné, vos pneus classiques ne résisteront pas et l’accident est presque assuré.

Il convient donc d’équiper le véhicule de pneus d’hiver spécifiques. 4 pneus d’hiver sont nécessaires, il en va de l’équilibre de la voiture et de la précision de ses réactions en cas de dangers. Vous n’aurez aucune difficulté pour acheter des pneus pour la saison hivernale sur Internet ou dans les centres auto.

Ajouter des chaussettes ou des chaînes aux pneumatiques

L’automobiliste en route pour les sports d’hiver devra penser à emporter des chaînes adaptables sur ses pneus. Cela relève des règles de conduite incontournables sur certaines routes de montagne. Les autorités peuvent vous refuser l’accès à ces routes faute d’équipement nécessaire. Les roues motrices doivent être équipées de chaînes obligatoirement et vous ne dépasserez pas le 50 km/h.

Sachez que les chaussettes en tissu permettent d’accroître votre vitesse, mais elles ne sont pas tolérées partout comme remplaçantes efficaces des chaînes.

La voiture à 4 roues motrices

C’est un avantage indéniable pour monter aisément les pentes enneigées. Cependant, si ce système permet des accélérations plus puissantes, il ne permet en aucun cas un freinage raccourcit par rapport au système classique à deux roues motrices. De plus, en cas de passage par une zone réglementée, les quatre roues motrices devront du coup êtres équipées de chaînes. Pensez-y si vous venez d’acquérir le dernier Audi Q3 neuf, très tendance ces derniers mois.

Des structures autoroutières aux normes

Les services de la voirie ont aussi l’obligation durant la période hivernale, de saler et de dégager les voies routières. Toutefois les automobilistes doivent aussi respecter les règles de sécurité en vigueur et ne pas doubler les véhicules de nettoyage des routes en plein travail.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Marc - 620 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page