Infinisearch sur Twitter Infinisearch sur Facebook Infinisearch sur Google+

La calcite, un minéral courant aux si beaux cristaux

La calcite est un minéral très courant, présent dans toutes les régions et dans tous les départements français par exemple. C’est un simple carbonate de calcium, comme le calcaire ou la craie, mais cristallisé. Elle est donc abondante dans les roches sédimentaires calcaires, mais est aussi commun dans tous les gîtes hydrothermaux métallifères.

Calcite de Draguignan (Var)Le nom de ce minéral est issu du terme latin calx qui voulait dire "chaux brûlée".

Elle est classée dans le système trigonal, sa structure cristalline est de forme rhomboédrique, c’est à dire en forme de solide à 6 faces en forme de losange, les cristaux de la calcite sont de forme extrêmement variée dans la nature. L’espèce a été décrite en 1836 par l’allemand Johann Karl Freiesleben qui était inspecteur aux mines de Saxe.

La calcite possède la propriété de la double réfraction, qui est bien visible dans sa variété connue le nom de spath d’Islande. Celle-ci a été découverte en 1670 par le danois Erasmus Bartholimus. Un morceau de calcite obtenu par clivage est bien transparent, et on voit à travers les choses en double, sa structure cristalline dédouble les images.

On peut noter que ce minéral intervient dans la composition de nombreux composé organique, par exemples les tests, c’est-à-dire les squelettes de certains organismes unicellulaires.

Les amateurs de géologie et les collectionneurs ont de la chance, la France est riche en gisement de calcite, et les cristaux de calcite française sont souvent très beaux. Au Gave de Pau, on peut trouver des géodes de poudingue jurassique contenant des cristaux de calcite blanche et transparente. Celle-ci est alors surnommée "calcite-diamant" à cause de son éclat.

Calcite de PauPar très loin de Paris, vers Fontainebleau, dans la forêt, on peut trouver de la calcite de Bellecroix, qui est un lieu dit. Les cristaux se sont formés dans le sable, et ont incorporé ce dernier, donnant des spécimens très caractéristiques.

Dans les montagnes du Jura, on peut trouver de la calcite à Damparis. On en trouve aussi en bordure de la Mer dans les carrières du Boulonnais ou au cap Blanc Nez.

A la carrière du Rivet à Peyrebrune dans le Tarn, la calcite blanche a une cristallisation particulière, dite en forme de "tête de clou", elle est associée à d’autres minéraux, comme la sphalérite, la fluorine, la willemite, la galène ou à la sidérite.

Il y en a dans tous les pays, au Mexique, on peut avoir de la calcite verte de très belle qualité. Toujours aux Amériques, plus précisément au Brésil, il y a des cristaux blancs et transparents sur des cristaux violet d’améthyste dans la région du Rio Grande do Sul. Les cristaux ont là leurs terminaisons striées.

Des spécimens intéressants de calcite, fluorite et marcasite viennent de Koukat au Maroc. Plus généralement, les minéraux du Maroc sont très nombreux, il y a beaucoup de mines dans ce pays, on trouve par exemple de l’anglésite, de la vanadinite, de la cérusite, de l’érythrite, de l’argent natif et pleins d’autres choses, vers Touissit ou Mibladen.

Calcite d’Anduze (Gard)Et également en Afrique, il y a des cristaux roses en république démocratique du Congo, et de la calcite orange à Madagascar.

En Europe, de très belles pièces ont été trouvés au XIXème siècle en Grande Bretagne à Egremont, et dans les années 1990 / 2000 des associations de quartz, pyrite et calcite ont été extraites des mines de Cavnic en Roumanie.

La calcite est très proche d’autres minéraux, comme de l’aragonite, de l’ankérite ou de la dolomite. Aragonite et calcite ont la même composition chimique, mais comme leur organisation géométrique cristalline est différente, ce sont bien deux espèces minérales différentes.

Les collectionneurs à la recherche de belles pièces peuvent en acheter sur le site les-mineraux.fr, ou bien en chercher eux même dans la nature, et se faisant aider par une association géologique si besoin, ou grâce à la lecture de guide, qui peut indiquer les bons coins où prospecter, souvent il faut obtenir l’accord des propriétaires des sites minéralogiques auparavant.

La cristallographie de la calcite à la carrière des Calcaires de la Sambre à Landelies, près de Charleroi, dans le Hainaut en Belgique est remarquable. Il y eu plusieurs livres consacré à ce gisement belge, et il y a un site Internet spécialisé. La calcite de Belgique est réputée dans le monde entier, et notamment celle de la carrière de Mont sur Marchienne, qui a malheureusement fermé au début des années 2000. On a trouvé aussi de belles compositions minérales de barytine et calcite à la carrière de Lustin, vers Profondeville, et de très beaux cristaux orange gemmes à la carrière de Beez près de Namur.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Camille - 1680 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page